C’est le temps des vacances et c’est aussi un mois de repos pour le jardinier qui profite pleinement des floraisons et parfums, planifie de nouveaux projets et/ou s’engage à trouver de la place pour de nouvelles acquisitions.

C’est également la période des voyages et si vous quittez votre jardin ou terrasse durant une ou plusieurs semaines, rassurez-vous, vous n’êtes pas obligé d’emporter vos Rosiers dans vos bagages ;-)

Néanmoins, pour retrouver vos Rosiers fleuris et en pleine forme dès votre retour, nous vous conseillons de demander à un membre de votre famille, amis, connaissance ou gentil voisin de vous suppléer à l’arrosage durant votre période d’absence, particulièrement si votre rosier est planté en pot (le substrat ne devra pas sécher) et surtout si les prévisions locales sont particulièrement sèches.


Si parmi vos Rosiers, vous avez choisi de planter des variétés anciennes ou des lianes non remontantes (qui ne fleurissent qu’une seule fois), c’est le moment d’intervenir.

Pour les Rosiers Anciens non remontants qui vont fleurir le printemps prochain sur le jeunes bois, on optera pour une taille douce (supprimer 1/3 des branches) et on choisira de tailler 1 cm au dessus d’un œil tourné vers l’extérieur, on supprimera le bois mort et les branches grêles qui se dirigent vers les centre du rosier ainsi que celles qui se croisent en partant de la base, une poignée d’engrais au pied, un bon arrosage et vous vous assurerez de belles floraisons au printemps prochain.

Les Rosiers Lianes ou Ramblers non remontants ne se taillent pas en principe, par contre c’est le bon moment de les discipliner s’ils se montrent trop exubérants, en intervenant ce mois-ci, vous ne risquerez pas de compromettre les futures floraisons. Vous épointerez ces rosiers, c à d vous réduirez les pousses que vous estimez trop grandes à la dimension souhaitée.

C’est aussi le moment de rendre vigueur à de très vieux rosiers fatigués, dans ce cas on procédera à une taille plus courte (réduisez les de moitié).


Selon le « Petit Prince » de Saint Exupéry « C’est le temps que vous avez consacré à votre Rose qui fait votre Rose si importante.» et quelques petits gestes vous assureront un maximum de plaisir durant tout l’été et une partie de l’automne.

En effet, les Rosiers dit ‘remontants’ ont les capacités de fleurir du printemps jusqu’aux premières gelées, par vagues successives (remontants) ou de manière quasi continuelle (très remontants) mais pour cela, il faut un peu les aider. Il existe trois règles très simples à suivre :
1) Couper régulièrement les fleurs fanées (pincer les boutons entre le pouce et l’index pour les sectionner).
2) Nourrir vos rosiers car les floraisons répétées demandent de solides efforts énergétiques. Si vous avez suivi nos conseils, vous avez donné une poignée d’engrais granulés Spécial Rosiers Or Brun en mai et en juin, vous donnerez une dernière poignée à chaque rosier durant ce mois de juillet. Attention, excluez l’engrais (de couleur) rose qui n’est pas du tout équilibré pour les rosiers et leur fait plus de tort que de bien.
Après le mois de juillet, vous éviterez les apports en engrais afin de ne pas provoquer des jeunes pousses en début d’automne qui risqueraient de souffrir des premières gelées.
3) Arroser régulièrement vos rosiers. (1x/semaine – 10l d’eau au pied). Il vaut beaucoup mieux arroser une fois abondamment que tous les jours un peu.

Autre petit conseil : Paillez votre sol afin de conserver une terre humide, fraîche et propre aux pieds de rosiers mais surtout évitez le paillage avec des écorces de pin qui font mourir les rosiers à moyen terme. Les coques de cacao étant le paillis idéal, il offre également l’avantage de nourrir vos plantes en se décomposant. Petite astuce : juste après avoir étendu le cacao, arrosez le de manière à ce qu’il se compacte de suite ce qui vous évitera qu’il s’envole en cas de vents forts.

Durant nos jours d’ouvertures et à l’occasion de nos portes ouvertes, nous avons eu la chance de vous rencontrer nombreux et nous espérons avoir pu répondre à la plupart de vos interrogations. Nous tenons à vous partager les réponses à quelques questions fréquemment posées :

"Comment faire pour que mes fleurs en vases tiennent plus longtemps ?"

Pour composer de jolis vases qui tiennent longtemps, un petit truc : juste avant de plonger votre tige dans l’eau de votre vase, recoupez-là car il faut savoir que les tiges des roses cicatrisent très rapidement et lorsque cette cicatrisation est faite, l’eau n’a plus les mêmes possibilités d’hydrater la fleur qui fane très rapidement. N’oubliez pas de changer l’eau du vase chaque jour.

 

"Quelles est la meilleure période pour profiter pleinement des parfums de mes rosiers?"

L’intensité du parfum des roses dépend à la fois de la météo (chaleur humidité) et de l’heure. C’est souvent l’après-midi que les roses exhalent le plus puissamment leurs parfums. Après de fortes pluies, les arômes se développent encore plus puissamment. A la roseraie, après un orage nous sortons d’office afin de profiter des effluves qui sont alors au comble de leur intensité.

"Je voudrais garnir mon balcon ou ma terrasse,quels Rosiers puis-je planter dans un pot, quel type de pot convient le mieux, et quels sont les soins particuliers liés à ce type de culture ?"

Il est possible de cultiver la majorité des rosiers dans des pots afin de garnir vos terrasses ou balcons. Tout dépend de la dimension de votre pot qui doit au minimum avoir 40 cm de profondeur. Dans de très grands pots, vous pouvez même cultiver des rosiers grimpants. Un petit truc utile : Renseignez vous sur la hauteur finale du rosier adulte et prévoyez un pot profond de minimum le tiers de cette hauteur. (Ex : Mary Rose h =120cm. Si vous souhaitez cultiver ce rosier en pots, prévoir un contenant profond de + de 40 cm).

La culture des rosiers en pots demande des attentions très particulières, notamment au niveau des arrosages qui doivent être quotidiens. Les apports d’engrais doivent être doublés par rapport aux rosiers en pleine terre. En effet, les arrosages lessivent la terre qui s’appauvrit rapidement. Choisissez de les planter dans un bon substrat composé pour 2/3 d’un terreau Spécial Rosiers.

 

 

"Pourquoi planter des rosiers achetés en pots ? "

Toute l’année, vous trouvez en pépinière des rosiers en pots, prêts à planter.
Au cours des mois d’été, il est toujours agréable de planter à la fraîche, tôt le matin ou en soirée, on peut ainsi prendre le temps de soigner ses plantations en profitant d’une météo adéquate. Autre avantage: vous vous assurez quasi un an d’avance de végétation par rapport à des rosiers plantés en racines nues durant l’automne ou l’hiver.
Attention toutefois, évitez d’acquérir des rosiers en pots inférieurs à 7l. Dans des contenants plus petits, les rosiers souffrent et ne développent pas un bon système de racines. Renseignez-vous également sur la qualité du substrat utilisé dans les containers, il faut impérativement un bon substrat riche en matières organiques toujours pour que les racines puissent se développer suffisamment.

Deux conseils à suivre pour la plantation :
Afin de retirez plus facilement la motte du pot sans jamais la briser, plongez le pot dans un seau d’eau durant quelques minutes pour compacter la terre. Ajouter un bon terreau à la terre de plantation.

 

De très beaux exemplaires prêts à fleurir dans votre jardin cet été sont toujours disponibles à la pépinière encore ouverte chaque week-end de ce mois de Juillet. Nous serons fermés durant tout le mois d’août jusqu'au premier week-end de semptembre. Nous profiterons de ces congés pour partir à la découverte des dernières nouveautés que nous vous proposerons dès la rentrée.

Bonnes vacances à toutes et à tous,
Mireille & Philippe.

www.filroses.com